Mot du directeur général de l’OPEC

Mot du directeur général de l’OPEC

Dans son discours d’investiture du 24 janvier 2019, le Président de la République Démocratique du Congo Son Excellence Felix Antoine TSHILOMBO TSHISEKEDI a exprimé sa volonté d’encourager l’entrepreneuriat congolais par les congolais, particulièrement les jeunes en quête d’emploi, dans les secteurs porteurs à valeur ajoutée, notamment l’innovation et les nouvelles technologies.

Eu égard à ce qui précède, le Ministère des Classes Moyennes, Petites et Moyennes Entreprises, et Artisanat, à travers son organe technique, l’Office de Promotion des  Petites et Moyennes Entreprises  OPEC en abrégé, pour concrétiser la vision du Chef de l’État,  a mis sur pied le programme d’implantation des incubateurs  dans la filière-ci-après : agroalimentaire, huiles essentielles, ingénierie légère, mines, bois et cuir.

De toutes ces filières, seul l’incubateur de la filière cuir est déjà opérationnel à l’OPEC dans l’enceinte de l’immeuble « le Royal » dans la commune de la Gombe depuis 2018.

Alors,   Incubateur ! Quid ?

Un incubateur d’entreprises est une structure d’accompagnement aux projets de création d’entreprise et d’appui aux entreprises existantes. L’incubateur apporte un appui en ce qui concerne l’hébergement, la formation, le conseil et le financement, lors des premières étapes de la vie de l’entreprise.

Pourquoi à l’OPEC ?

L’Office de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises Congolaises, en sa qualité d’organe technique du Gouvernement dépendant du Ministère des CM& PMEA, crée par le décret 09 /44 du 09 décembre 2009,a reçu pour mission entre autre l’implantation des incubateurs;

Ainsi, avec l’appui du COMESA il a réussi à matérialiser cette mission de son ministère en réalisant des études de faisabilités du centre d’incubation de fabriques de chaussure en cuir à Kinshasa et un document de stratégie de la chaine de valeur du cuir  en République  Démocratique du Congo (2017-2027) en mai 2017.

Un premier lot des équipements de l’incubateur  pilote de la filière cuir, volet cordonnerie (fabrication des chaussures) a déjà été acquis, le site provisoire d’implantation  dudit incubateur aménagé, les équipements installés, la formation des formateurs organisée, les sessions de formations des incubés  bottiers organisées et le suivi post-formation desdits incubés réalisé.  

L’incubateur cuir pour quelle finalité ?

L’Incubateur cuir de PME se veut un des  moyens  qui permettent au Gouvernement de créer des entreprises durables, viables, formelles  et à même  de contribuer à la réduction du taux de chômage grâce aux divers emplois que créent ces entreprises issues de l’incubation des candidats incubés .Ainsi il contribue à la reconstitution du tissu économique du pays.

Les incubés bénéficient des formations techniques et managériales pour une gestion parcimonieuse de leurs futures entreprises qui feront partie de l’écosystème des petites et moyennes  entreprises et artisanat;

La majorité de la population de la RDC étant jeune, cette initiative réduit aussi le taux des violences et de banditisme dans le chef de ces jeunes qui seront continuellement occupés par la production des chaussures en cuir.

La réduction de l’importation des chaussures en cuir  sera effective d’où la croissance des richesses locales dans ce secteur.

La RDC, à travers cet incubateur cuir  ne sera plus jamais en retard en ce qui concerne les incubateurs d’entreprises,  car ce concept est actuellement en vogue dans plusieurs continents notamment, l’Amérique, l’Europe, l’Asie, l’Afrique et maintenant dans notre pays.

Image